31 octobre : All Hallow’s Eve

Halloween est une contraction de l’expression anglaise : All Hallow’s Eve qui signifie la veille de tous les saints

Contrairement aux idées reçues, Halloween n’est pas une fête américaine.

Au XIX siècle, les irlandais l’avaient exporté vers ces contrées pour fuir une grande famine. Dans leurs bagages : traditions, contes et légendes les accompagnaient.

A l’origine, c’est une fête celtique et gauloise qui remonte à 2500 voire 3000 ans.

A l’époque, elle portait le nom de Samain : une fête païenne. On la célébrait le dernier jour du calendrier celtique.

Quatre grands évènements rythmaient ce dernier et étaient liés aux quatre saisons :

– IMBOLC : Le Printemps, début Février

– BELTANE : L’Été, début Mai

– LUGNASAD : L’Automne, début Août

– SAMAIN : L’Hiver, début Novembre

Les réjouissances de Samain duraient une semaine. On y célébrait l’esprit des défunts et la nouvelle année.

Organisation de banquets, de sacrifices rituels et d’offrandes.

Tous les gaulois étaient priés d’éteindre leur foyer afin que les druides puissent en rallumer un nouveau.

Toutes les catégories sociales étaient obligées d’y participer sous peine de malédiction. Cette célébration pacifiste permettait d’ériger des passerelles entre les deux mondes : les vivants et les morts et de mieux appréhender l’au-delà !

Samain n’était pas qu’une fête sacrée mais aussi politique et commerciale.

Elle renforçait les pouvoirs du roi et favorisait la signature de contrats.

Aujourd’hui, le symbole d’Halloween est la citrouille, mais ça n’a pas toujours été le cas.

Ce légume est une référence à la légende irlandaise de Jack à la lanterne.

Jack, personnage ivrogne et paresseux, défie le diable. À sa mort, ni le paradis ni l’enfer ne veulent l’accueillir. Il est condamné à errer éternellement dans l’obscurité en s’éclairant d’une bougie plantée dans un navet évidé. Chaque année, il réapparait le jour de sa mort : Halloween.

Avec les années, le navet a progressivement été remplacé par une citrouille plus large et plus facile à sculpter

Son ambiance est particulière puisque c’est la nuit des fantômes, des sorciers, des squelettes et autres inspirations du même genre !

Le noir et l’orange sont ses couleurs. Elles représentent la peur, la mort et la bougie qui éclaire la citrouille. Parfois elles sont associées au violet.

Le « Passage d’Halloween » représente la récolte de friandises.

Pour se faire, petits et grands se déguisent, se maquillent de manière effrayante et partent à la chasse aux bonbons !

En groupe, on parcoure les rues de son quartier, on sonne aux maisons, on n’ose pleins de choses et surtout on n’oublie pas de terroriser les passants que l’on croise…

C’est l’heure du « Trick or Treat »
(Farce ou Friandise)

15

Articles